HÉRITIÈRES

Un western contemporain, féministe et écologiste

Résumé du projet :

“Maud Connors, jeune femme française, qui apprend qu’elle hérite d’un père qu’elle n’a pas connu. La voici propriétaire de centaines d’hectares de terres désertiques en Amérique latine, à part égale avec une demi-soeur qu’elle n’a jamais vue. Un puissant consortium se propose de l’en soulager. Ce legs ne vaut-il vraiment rien ? Et à qui devrait-il revenir ?”

La réalisation de Héritières mobilise le collectif de techniciens et d’artistes du Laboratoire Douze Films. Leurs liens creatifs se sont consolidés au fil des années et des productions collectives et aujourd’hui, ils décident de se lancer dans l’autoproduction de  ce court métrage de fiction. 

Focus sur le personnage de Clara Connors lors de la première lecture du scénario. Avec Isadora Alcachebury, Françoise Goubert et Lauranne Simpere. 

Focus sur les associés de Silver & Stone lors de leur rencontre autour de la lecture du scénario. Avec Eva Bouthier, Frederic Kneip, Françoise Goubert et Lauranne Simpere.

Angelica de Almeida dans le rôle de Marielle Pacari dans le court métrage “Héritières”. Elle décrypte son personnage avec la réalisatrice Lauranne Simpere et la directrice de comédiens Françoise Goubert. Ce moment de lecture permet d’éclaircir le scénario, et lui inspire l’attitude à adopter pour donner vie à Marielle Pacari.

Focus sur Nastasia Manan, première écuyère française diplômée de l’École Royale d’Art Équestre Andalouse.

Alliée précieuse de notre Western, vous pouvez découvrir son travail ici : https://www.nastasia-dressage.com.

Rencontre avec Elva Audirac, une femme Chikwe militante et inspirante. Pour nourrir la construction des personnages de notre court métrage “Héritières”, elle nous offre quelques mots sur ses valeurs et sa culture amérindienne.

Extraits de discussions avec Dawna Dumont (Waban) de la communauté Algonquin. Dawna vit dans la réserve Kitigan Zibi. La lutte des peuples natifs en Amérique est au coeur de notre court métrage “Héritières”, un western qui traite de sujets réels et actuels. Les échanges avec Dawna et Elva ont permis de construire le personnage de Marielle Pacari.

“Héritières”, c’est un western dans lequel des femmes luttent, se mobilisent et combattent.

Focus sur la pensée binaire qui oppose entres autres, féminin ↔️ masculin, plutôt que de les considérer comme complémentaires. Les nuances entre un bon et une brute et entre gentil.le et méchant.e, ou les questions sur les stéréotypes de personnages féminins et masculins se sont posées maintes fois pendant la co-écriture du scénario. Pour doser ses personnages, Lauranne Simpere a échangé avec des spécialistes du genre au cinéma. 

Voici un extrait de conversation avec Marie-Pierre Huillet, membre du Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales de Toulouse. Ses thématiques de recherches : cinéma, médias, Genre, réception. 

Pourquoi un western contemporain ? Le Monde qui nous entoure aurait-il des points communs avec le Far-West dépeint dans certains films du genre.

Réaliser le western “Héritières”, c’est se donner l’occasion de se questionner sur l’environnement politique et social actuel. Pour nourrir ces réflexions, nous avons rencontré Elizabeth Mullen, professeure d’université qui nous a donné son éclairage sur le sujet.

Extraits de conversation.

Malgré de récentes déclarations estimant la création artistique comme “non essentielle”, il est pourtant primordial pour nous de mener ce projet à terme car…

“Héritières”, c’est un projet qui soulève des sujets écologiques actuels.

Coup d’oeil vers Lea Blanche Bernard pendant les premières répétitions équestres 

Focus sur la première répétition avec Yvan Delatour dans le rôle de Charlie Wilson

Qui est Clara Connors,                                                      incarnée par Isadora Alcachebury ?

Financement participatif

L’association Douze Films a créé un financement participatif en ligne afin de financer une partie de l’autoproduction. 

Nous avons ainsi reçu du soutien de 135 personnes, aux quatre coins du monde, qui nous ont permis de lancer la production. Merci à eux !

0
euros collectés